En plus des informations indispensables qui ont été demandés lors de l'inscription sur la plateforme (adresse mail, numéro de téléphone et SIREN de la société dont vous êtes le mandataire), d'autres informations vous seront demandées avant de pouvoir couvrir une facture. 

  • La liste des bénéficiaires effectifs : Un bénéficiaire effectif est une personne physique qui contrôle directement ou indirectement une société. Il détient au moins 25% du capital de la société. Le but est de savoir précisément à qui appartient votre société pour lutter contre la fraude fiscale, le blanchiment d’argent et le terrorisme.

  • Une pièce d'identité : Une pièce d'identité est demandée afin d'assurer que vous êtes bien mandataire de la société que vous souhaitez inscrire. Il s'agit d'un gage en matière de lutte contre la fraude. 

  • Des relevés de compte récents valides : dimpl a besoin d’accéder aux 3 derniers relevés de votre société à des fins d’analyse de risque et de protection contre la fraude. Ces relevés, transmis automatiquement via l’API de notre partenaire Bankin ou manuellement, nous donnent une visibilité de l’activité récente de votre société.

  • L'IBAN de la société dont vous êtes le mandataire : L'IBAN de la société dont vous êtes le mandataire permettra à dimpl de vous verser une indemnité de 90% du montant de votre facture à partir de la date d’échéance en cas de retard de votre client. 

  • Un mandat de prélèvement SEPA : Le mandat SEPA a plusieurs objectifs selon la situation. Si votre acheteur vous a payé avant la date d’échéance ou avant votre demande de règlement de l’indemnité, il permet à dimpl de prélever uniquement sa commission. Une fois que votre acheteur vous a réglé la totalité de la facture due il permet à dimpl de récupérer les 90% de l’indemnité versée.

Avez-vous trouvé votre réponse?